« La bibliothèque des coeurs cabossés » de Katarina Bivald

51eGlzVYB+L._SX195_ Un livre qui parle des livres, ça attire, ça intrigue. C’est ce qui m’est arrivé et je n’ai pas été déçue. Voilà un roman qui ressemble à une chronique sans grande ambition d’une petite ville perdue au milieu des champs de maïs dans l’Iowa.

Il n’y a pas d’anecdotes extraordinaires, l’héroïne n’est pas à tomber, ceux qui l’entourent ne sont pas vraiment reluisants, ils ne font pas de discours époustouflants et ne font rien de remarquable. On est en pleine crise économique, les magasins ont presque tous fermé, pas de touriste car il n’y a rien à voir, les gens sont tristes, sans avenir, sans intérêt. L’anti-roman avec des anti-héros.

Et pourtant, ça fonctionne !! Les 500 pages lues sans sourciller, voilà que cette petite ville devenait le cadre de mon imaginaire pendant deux/trois jours. Avec une certaine nonchalance, le temps s’est mis à s’égrener dans la sérénité, l’attention aux autres, une conscience du collectif qui n’affiche pas ses intentions. Subtilité des sentiments, finesse psychologique, humour ou détresse des situations, évolution en douceur des relations. Le quotidien qui peu à peu se colore mais sans grand bouleversement extérieur, tout en nuances où chacun se découvre à pas lents.

Lire ou vivre, plonger dans les livres et vivre par procuration, vivre et ignorer toutes les perspectives de la lecture. Autant de questions soulevées. Lire et vivre, un début de réponse, et comme le suggère Sara, à chacun correspond un livre. Une belle analogie.

Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans Lectures et infos, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour « La bibliothèque des coeurs cabossés » de Katarina Bivald

  1. Caroline D dit :

    belle chronique/critique, encore.. on t’y retrouve, et ta douce lucidité…
    et ça donne envie…

    Aimé par 2 people

  2. josé dit :

    J’ai ce livre dans la pile qui m’attend. Je le placerai plus haut.
    BIBIS
    José

    Aimé par 1 personne

  3. Valentyne dit :

    Le titre m’avait attiré et puis j’avais lu des billets plutôt négatifs sur ce livre …
    Il est à la bibli, je crois que je tenterai bien …
    Bises Dominique 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. emilieberd dit :

    Tu en parles si bien! Je le note.
    Bises

    Aimé par 1 personne

  5. Sylvie G dit :

    Merci pour cette chronique Dominique. En passant, j’ai bien recu ton message sur poesievisuelle, mais WordPress refuse d’envoyer ma reponse et je ne sais pas pourquoi. Quoi qu’il en soit, merci de me prevenir des problemes avec la nouvelle adresse. Tout semble bien fonctionner de mon cote, mais je tenterai de regler le probleme, si probleme il y a 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s