L’oiseau

P1080786

 

Silhouette immuable un soir

Découpée au pochoir

Lors rien ne presse

De paix le coeur empreint cesse

De frémir aux bourrasques

Inventées en pures frasques

 

Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans 366 réels à prise rapide, Photos et dessins, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour L’oiseau

  1. Jolis texte et photo ! Il a l’air paisible, le piaf, posé au sommet de son ombre chinoise d’installation d’art contemporain ; serein, même.

    J'aime

  2. emilieberd dit :

    MAGNIFIQUE! Bravo (et heureuse de te lire😉)

    J'aime

  3. Sylvie G dit :

    J’aime beaucoup l’atmosphere de cette photo et le texte 🙂

    J'aime

  4. Caroline D dit :

    Lors rien ne presse…
    et l’oiseau, entouré d’or, regarde le monde…

    J'aime

  5. Catherine Aragones dit :

    Bel oiseau sur belle photo ,bravo !

    J'aime

  6. Marcorèle dit :

    Une belle photo, sans l’ombre d’un doute. 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s