Aujourd’hui, détails au plafond – 198/366

Quand je déambule sur ce sol si blanc, je peux voir au loin à perte de vue, ma vue est perçante et s’oriente au moindre mouvement de l’air. Impossible de me cacher. Qu’importe ! Les cipathes ne brillent pas par leur intelligence comparée à la nôtre les octopèdes. Ils s’agitent dans l’air et s’affolent dès qu’un fil leur colle à l’aile. Une belle occasion de les cocooner façon rouleau de printemps à déguster ultérieurement. Quand je regarde vers le haut, au plafond, ces immenses bipèdes qui marchent la tête en bas, je me dis que j’ai de la chance de ne pas accorder d’attention aux détails, sinon il y a longtemps que j’aurais fait le ménage.(115)

P1060337

Un plafond arachnéen – Musée d’Édimbourg
Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans 366 réels à prise rapide, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Aujourd’hui, détails au plafond – 198/366

  1. veronique dit :

    Une araignée au plafond, un mal nécessaire afin de pondre des textes qui s’envolent vers le Parthénon des écrits…

    J'aime

  2. Valentyne dit :

    Oserai je dire que je suis allée vérifier si les cipathes existaient ? Et bien oui j’ai vérifié …
    Très joli plafond 🙂

    J'aime

  3. emilieberd dit :

    Hi Hi Hi!Bien vu le monologue de l’araignée! Fait quand même que j’aille voir ce que c’est un ci pattes, quand Meme!
    Bises

    J'aime

  4. 'vy dit :

    Il s’en passe des choses là-haut. Moi aussi j’ai… vérifié… pour les cipathes. Ben quoi !

    J'aime

  5. Y étiez-vous à Edinburg pour engendre ce monologue pattien ? J’ai adoré cette ville où l’eau se mire dans la montagne. Propice aux récits comme le vôtre…

    J'aime

    • domicano dit :

      Musée national d’Écosse qui présente deux corps de bâtiments, un ancien avec cette charpente extraordinaire qui doit dater du XIX° et une partie très récente qui est un bijou de béton armé qui ressemble à une sculpture aussi bien extérieurement qu’à l’intérieur . À voir si tu y retournes, les expo sont traitées de manière très ludique et esthétique.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s