Aujourd’hui, pourquoi c’est compliqué – 173/366

On écoute les uns, on écoute les autres… J’ai du lire des dizaines d’articles sur le sujet, des livres aussi. Mais pourquoi donc c’est si compliqué de se faire une idée exacte des méfaits du gluten ? (Itou pour le sucre et le fromage blanc.) Seule l’expérience personnelle compte et je sais que sans gluten pendant huit mois, c’étaient des douleurs au poignet envolées, les sinus libérés, la vitalité accrue. Ça c’est pour la raison triomphante. Mais même si tous les signaux d’alerte sont au rouge, si les sirènes hurlent alentour sans discontinuer, si mon coeur s’en mêle, un odeur de pain cuit me rend sourde et aveugle, irrrrrrésistiblement. (108)

images

Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans 366 réels à prise rapide, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Aujourd’hui, pourquoi c’est compliqué – 173/366

  1. Caroline D dit :

    … l’expérience personnelle est elle aussi une tendre « à mie »…
    … quant à la guerre entre les feux de l’inflammation et les feux du four avec un pain qui cuit dedans… c’en est toute une, je suis bien d’accord.
    Du coup, tu me donnes envie de courir mettre au grille-pain une bonne tranche de ce pain de riz et sorgho que j’ai acheté hier, le meilleur dans le genre que j’aie trouvé jusqu’à maintenant…

    Aimé par 2 people

  2. 'vy dit :

    Il faut se méfier un peu de ces régimes « sans » à la mode. Certaines personnes sont allergiques, d’autres intolérantes, et il est certain que diminuer le gluten et s’abstenir de consommer du lait de vache peuvent avoir des répercutions positives. Mais de là à supprimer sans raisons graves, non. Il faut apprendre à se gérer avant tout, écouter notre corps qui sait mieux que les modes ou les « on dit ».

    Aimé par 1 personne

  3. Expérience similaire ici, Dominique. J’ai supprimé le gluten, sauf une fois toutes les deux semaines pour ne pas perdre tous les enzymes, sans être ni allergique ni intolérant, et je m’en sens mieux. J’ai la chance de facilement résister aux pâtes, au pain, aux gâteaux.

    Aimé par 1 personne

  4. Caroline D dit :

    Hi hi ! ça nous fait bien jaser tout ça, hein Dominique?
    Personnellement, je prends plaisir à chercher ailleurs pour pouvoir manger du pain, toutes sortes de pains. Ma maman est une adepte du « tout en modération » et j’aime bien penser qu’en général, c’est pas mal comme idée… la plupart du temps… pour la plupart des gens…
    Et au fil de tout ça, j’me dis aussi que le pain, comme le reste, c’est du commerce. Or, ce que j’ai retenu plus que tout sur les glutens, c’est qu’on a augmenté leur dosage dans les blés depuis les années 60 pour mieux faire gonfler… et ainsi corrompu la forme première des grains…
    Cela dit, mon vote va aux ministères du plaisir et de l ’expérience personnelle!
    P.-S. Mon p’tit pain, frais sorti du grille-pain, est absolument délicieux…

    Aimé par 2 people

    • domicano dit :

      Je sens qu’il y a là une tentative de détournement; j’arrive même à percevoir l’odeur délicieuse qui t’entoure et te fait sourire… je resterai de marbre !

      J'aime

      • Caroline D dit :

        Non, zéro tentative de détournement, juré!
        J’ai une grande amie qui ne peut absolument pas manger de gluten (cœliaque) et une autre (et toi et Gilles maintenant) qui m’a exprimé plusieurs fois combien elle se porte mieux depuis qu’elle évite… alors, si tentative de détournement il y a, ce n’est que vers les sentiers du plaisir et de l’expérience, rien d’autre! Le plus important dans tout ça, c’est que ton abstinence te libère de la douleur…

        Aimé par 1 personne

  5. emilieberd dit :

    Hé hé! C’est sûr que c’est difficile quand on aime le bon pain chaud et croustillant 😉
    Bises

    J'aime

  6. Valentyne dit :

    Nous évitons aussi gluten et lactose à la maison (intolérance pour mon mari et mon fiston) ….
    Dur de résister à une bonne odeur de pain grillé….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s