Aujourd’hui, à la poubelle – 165/366

Il y a l’avant et il y a l’après. Avant de faire le tri dans mon armoire, je tourne et hésite à commencer, car je me connais, j’accumule, je me dis « ça peut servir » ou bien « je pourrais remettre ce pull », et quand je fais mes tas, à gauche ce que je garde, à droite ce que je jette ou ce que je donne, je me rends compte que ranger pour moi revient à jeter à la poubelle ce dont je ne me sers plus depuis plus de deux ans. Après, dans l’armoire il y a de grands vides. C’est dire le rythme de mes tris ! Heureusement, en cuisine, pour les épluchures et les restes de table je suis plus rapide. (120)

P1010967

On jette à la poubelle ou on recycle
Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans 366 réels à prise rapide, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Aujourd’hui, à la poubelle – 165/366

  1. Rx Bodo dit :

    Je ne crois pas que vous puissiez garder des épluchures dans votre armoire pendant deux ans, de toute façon.

    J'aime

  2. emilieberd dit :

    J’ai encore des habits taille « naissance » impossible de m’en séparer! Alors je comprends bien!
    Bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s