Aujourd’hui, comme un gosse -162/366

Déjà l’expression est remplie de tendresse quel qu’en soit le sujet. À mon oreille et à mon coeur, elle vibre d’un regard que je pose sur l’être, humain ou animal, qui provoque cette réaction. Car sans me gausser le moins du monde, il faut que la bêtise soit grosse et sans conséquence grave, que la moue soit implorable, que l’excuse soit vraiment bidon, pour que je craque de ces infantillages. Le dernier en date est devant moi, les yeux ronds du félin maison qui comme un gosse attend en minaudant, dans un miaulement discret mais allongé, que je veuille bien l’accompagner à sa gamelle car le vilain grigou est dans les parages et le terrorise. Mais sa faim est si pressante!!(121)

60482_T5EPLHP58VOPBQ6FYL8LNDYIRLJC54_chat_botte_H234555_L

Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans 366 réels à prise rapide, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Aujourd’hui, comme un gosse -162/366

  1. 'vy dit :

    Ils savent tellement y faire.

    Aimé par 1 personne

  2. C’est tellement juste… On ne peut que fondre; à chaque fos on tombe dedans …et avec plaisir en plus

    Aimé par 1 personne

  3. emilieberd dit :

    Trop chou! C’est si bon aussi de se sentir réclamée 🙂
    Bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s