Aujourd’hui, dommage – 140/366

Il est des jours où tout semble gris et triste, des jours où l’on pourrait se laisser aller aux regrets, au rappel des instants perdus, des gestes qu’on n’a pas faits. mais ce serait dommage de se noyer dans ces sentiments confus et inutiles. Cependant, raviver la flamme qu’a allumé en soi cet être si pur, si vaillant, si aimant, si généreux serait un hommage qu’elle accepterait avec sa joie et sa pudeur bien à elle. Merci B. (78)


2014 04 Bri

Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans 366 réels à prise rapide, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Aujourd’hui, dommage – 140/366

  1. schouten dit :

    La mort n’est rien. Je suis seulement passé dans la pièce à côté.
    Je suis moi, vous êtes vous. Ce que nous étions les uns pour les autres, nous le sommes toujours.
    Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné. Parlez de moi comme vous l’avez toujours fait.
    N’employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel et triste.
    Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
    Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.
    Que mon nom soit prononcé comme il l’a toujours été, sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre.
    La vie signifie tout ce qu’elle a toujours signifié.
    Elle est ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de votre pensée simplement parce que je suis hors de votre vue ?
    Je vous attends. Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.
    Vous voyez, tout est bien.

    Aimé par 1 personne

  2. josé dit :

    Bribri donne la parole aux Amis de Lumière : Pas de panique les filles, je suis si bien là-haut, plus aucune entrave. Si vous aviez la possibilité de me voir vous seriez écroulées de rire. Je fais des cabrioles, je danse et je suis si heureuse. Alors Imaginez-moi !! J’ai maintenant un corps de lumière avec des habits luminescents. Et ainsi de temps en temps vous pourrez voir danser de la poussière d’étoiles devant vos yeux. Alors sachez que je ne suis pas très loin. La renaissance est prévue pour moi très bientôt. Je vous aime et je chante « C’EST L’AMOUR OUR OUR ».
    Baisers de Lumière à toutes mes amies d’écriture. Bien évidemment pour tous mes amis (es) aussi.
    Le Monde d’Après est merveilleux.

    Aimé par 1 personne

  3. schouten dit :

    Merci José, tu me fais du bien !!!

    J'aime

  4. emilieberd dit :

    Ce réel étant très personnel, je me tais, mais je t’embrasse.

    Aimé par 2 people

  5. Sylvie G dit :

    Beau temoignage Domicano. Merci 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s