Aujourd’hui, on pourrait presque toucher – 111/366

Toucher la terre, les arbres, les plantes tapies sous les ombrages. Me relier au végétal, au minéral et faire de cette journée, un temps de communion avec la nature. Dans cette conversation muette, tactile, on pourrait presque toucher à l’invisible, à l’indicible. L’air un peu plus frais facilite l’effort, le soleil joue avec les feuillages, la terre attend toujours patiente et l’eau se réjouit d’inonder les racines nettoyées. D’où vient ce contentement quand je regarde le jardin après les soins apportés tout au long du jour ? Une nouvelle respiration se fait sentir.(92)

P1010030

Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans 366 réels à prise rapide, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Aujourd’hui, on pourrait presque toucher – 111/366

  1. Caroline D dit :

    c’est beau… j’étais là avec toi, surtout dans les deux dernières phrases…

    J'aime

  2. domicano dit :

    Merci Caroline. belle journée

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s