Aujourd’hui, mémoire morte – 97/366

Rien ne se 1-tango-oct 2007 001perd, tout se transforme, la mémoire comme la matière, question d’énergie. La matière vive vibre de tout son potentiel, quant à la mémoire elle peut faire la morte au fond du disque dur de l’ordi, elle reste extensible à l’infini, danse le tango avec l’inconscient, tricote des souvenirs sans se gêner d’utiliser des couleurs fantasques tous les cinq rangs de point jersey.

Les mots de la mémoire sont évanescents, ses images sont des feux follets qui passent devant notre oeil intérieur et ravivent les instants d’avant à leur manière.(92)

Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans 366 réels à prise rapide, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Aujourd’hui, mémoire morte – 97/366

  1. Caroline D dit :

    à leur manière, oui… c’est si vrai…
    merci Dominique pour cette belle réflexion…

    Aimé par 1 personne

  2. Sylvie G dit :

    J’aime bien « danse le tango avec l’inconscient » 🙂

    Aimé par 2 people

  3. Valentyne dit :

    Joliment tricotée cette mémoire (et dansante pour une mémoire morte ;-))
    Bisessss et bonnes vacances 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s