Aujourd’hui, feu de – 81/366

Aujourd’hui, sur les vagues cycliques des saisons, nous voilà au sommet de l’été, jour du solstice. L’été commence sa phase de décroissance, les blés ont poussé, encore un peu de chaleur pour mûrir avant les moissons. Le feu de la terre s’est accumulé depuis ces jours si longs et se met à irradier pour quelques semaines encore, comme un expir flamboyant, un souffle torride venu du désert. L’eau s’est tarie, seule la chaleur du soleil achève la maturation des fruits, le grossissement des graines. Chez les anciens Égyptiens, on serait dans le dernier mois de la saison des récoltes avant la grande inondation de mi-juillet qui débutait l’année. (108)

champs-dialou

Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans 366 réels à prise rapide, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s