Aujourd’hui, que reste-t-il de – 61/366

Ce soir le vent qui frôle ma joue

Me parle d’un passé doux

Devant le feu qui s’anime.

Ce soir c’est une chanson d’été

Dans la maison aux intimes

Et je pense aux jours rêvés.

 

Que reste-t-il de mes désirs ?

Que reste-t-il de ces inspirs ?

Un souvenir, un avenir

À ma liesse.

Que reste-t-il des mots à dire,

Des gestes habiles, des choix à faire :

Une volonté qui me soutient

Sans cesse.

 

Bonheur passé, cheveux au vent

Bonheur présent, vécu souvent

Que reste-t-il de tout cela ?

Un peu de moi. (90)

 

J’avoue un vrai plagiat de la chanson de Charles Trenet ! Mode moins nostalgique…

Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans 366 réels à prise rapide, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Aujourd’hui, que reste-t-il de – 61/366

  1. Valentyne dit :

    Jolie chanson d’été 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s