Aujourd’hui, plaque de rue – 22/366

Dans ma ville, je ne regarde jamais les plaques des rues. En voiture, inutile, et à pied, je n’en ai pas besoin. Je connais les lieux, les places pour ce que j’y retrouve, les commerces, les services, les rendez-vous.

2014 Cluny plaque des rue

C’est chez moi comme dans ma maison où je n’indique pas sur la porte « cuisine », « salle de bains ». Parfois je ne connais même pas le nom de certaines rues mais ça ne fait rien.

Les plaques sont réservées aux touristes ou à ceux qui n’ont pas de portables qui décryptent tout leur cheminement au mètre près (moi quand je visite une nouvelle ville).(102)

Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans 366 réels à prise rapide, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Aujourd’hui, plaque de rue – 22/366

  1. Asphodèle dit :

    Moi aussi je vis dans un village où nul besoin de regarder le nom des rues pour avancer, en plus elles ont changé de nom mais on dit toujours « route de… » En revanche quand je découvre une ville, j’aime regarder, j’aime aussi les plaques sur les immeubles « Ici vécut… » ça me passionne ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s