Aujourd’hui, chaleur de – 18/366

L’abeille est venue se cogner contre la vitre du bureau, attirée par la lumière intense du dehors. Il me chaut que cet être si fragile vienne me rendre visite en ce moment. Les grandes fécondatrices de la vie, celles qui ensemencent les corolles et emportent avec elles l’essence du nectar des futurs fruits.P1010259

La chaleur du soleil et l’eau du ciel feront le reste. Toute création émerge d’une combustion, alliance des éléments, feu d’amour et de passion, feu de l’imaginaire, embrasement de l’esprit en ébullition, feu de l’inspiration attisé par le souffle ardent du désir et la fluctuation des émotions. (100)

Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans 366 réels à prise rapide, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Aujourd’hui, chaleur de – 18/366

  1. Asphodèle dit :

    J’aime beaucoup, c’est très beau ! L’image de l’abeille, alors qu’elles disparaissent, comme feu nécessaire à notre vie, indispensable !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s