Aujourd’hui, faux et usage de faux – 17/366

Aujourd’hui, coïncidence favorable: je commence la lecture du livre de Guy Ribes et voilà que le thème du jour est « Faux et usage de faux ».

Guy Ribes Livre 2015Faire du faux est une faute quand on est adulte, faire pour de faux est source de créativité chez les enfants. Rejouer à leur manière les jeux des grands, simuler, imiter, s’approprier des gestes à apprendre. Le faussaire serait-il un grand enfant qui ferait usage du faux pour se vivre génie et s’identifier aux plus grands peintres?

Il semblerait que l’amour de la peinture ait été plus fort que celui de l’argent. Rédemption de l’art. (100)

Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans 366 réels à prise rapide, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Aujourd’hui, faux et usage de faux – 17/366

  1. Asphodèle dit :

    Le faussaire pris à son propre piège ? C’est si difficile « le faux », autant que la vérité finalement ! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s