Aujourd’hui, ceux que l’on porte – 5/366

Ceux que l’on porte dans notre cœur sont présents. Aujourd’hui, veille de Pâques, j’ai eu envie de sentir l’odeur du levain et de la fleur d’oranger. J’ai mélangé l’eau, la farine et la levure. J’ai suivi la recette de la mona traditionnelle, celle que ma grand-mère préparait, une petite pour chaque enfant avec un œuf au milieu, et une énorme pour toute la famille.2015 04 04 Monas

Une odeur particulière, une saveur, on se découvre dépositaire d’une foule de souvenirs à la fois tristes et joyeux car on porte la Vie en soi, celle des êtres aimés qui ont passé le voile de l’invisible. (101)

Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans 366 réels à prise rapide, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Aujourd’hui, ceux que l’on porte – 5/366

  1. Asphodèle dit :

    Magnifique ce réel ! En plus mais…serais-tu pied-noire ??? La Mona ? Purée de nous autres ! Je ne fais pas de brioche, je ne suis pas douée en brioches et autres choses à base de levain (je n’étais pas douée) mais là tu me donnes envie de m’y remettre !!! C’est vrai que nous sommes dépositaires de tant de choses…

    J'aime

    • domicano dit :

      hello! y a de ça! un air d’Oran pour ma grand-mère et du Maroc pour moi. Côté Mona je n’ai pas eu la recette de sa part et j’ai commis des dizaines de fois des briques immangeables, et même des blocs élastiques qui rebondissaient sur la terrasse. Et un jour, le gars qui faisait les tranchées pour l’assainissement dans le jardin m’a parlé des monas qu’il faisait pour sa famille. Il m’a permis enfin de ressusciter les parfums d’antan. Des fois l’inspiration vient d’on ne sait où!!!et ça fait merveille.

      J'aime

  2. Catherine Aragones dit :

    Chercher les œufs décorés et les chocolats dans le jardin, passer à table, commencer par une coca et finir totalement repus pour une mouna ! Ça c’est du vécu !!!!

    J'aime

    • domicano dit :

      Tu dis bien une coca, pas un coca? Ah! tu me rassures. Jusqu’à quel âge la chasse aux oeufs? Je n’ai toujours pas la réponse, j’ai un peu peur que les écureuils me fasse la tête si je doute.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s