« La vie des elfes » de Muriel Barbery

Le livre de Muriel Barbery publié chez Gallimard en Février 2015.

De Muriel Barbery, j’ai lu « Une gourmandise » et « L’élégance du hérisson », livres où l’on plonge sans difficultés tant la langue est facile, l’histoire bien construite. Avec infiniment de plaisir pour tout dire.

1890 Auguste Renoir Jeunes Filles Au Piano, Girls With The Piano, Huile Sur Toile, 118x86,4 CmJe suis en train de lire ce dernier livre, c’est pour cela que je tiens à dire ce que je ressens tant que je suis sous son emprise. Si j’arrive au bout, si je le ferme une fois la lecture terminée, je sais que quelque chose va s’interrompre, se fissurer.

Une espèce de sortilège s’installe dès les premiers mots et dont le livre en est le coffre magique. L’écriture de Muriel Barbery y est différente de ses autres livres, elle s’est adaptée au sujet, elle s’est donné la forme un peu sophistiquée, un peu complexe de ce qui ne veut pas être consommé comme une fraise Tagada, mais qui demande une attention, une concentration soutenue pour savourer la subtilité du parfum d’une violette confite.

Je lis les mots et le sens de la phrase se révèle par l’apparition de l’image qui se fait dans ma tête, le paragraphe terminé ; non seulement les images mais aussi les odeurs, les parfums, le froid, la chaleur, la musique, l’ambiance.

Les mots, les paragraphes, les chapitres sont ciselés avec une maestria étonnante. Les décors sont plantés, chaque scène est un tableau vivant. Le temps prends son temps, participe à la composition de la scène. Les deux héroïnes de cette histoire fantastique sont Maria et Clara. Elles évoluent librement entourées d’adultes qui se font discrets et attentifs, non pas qu’ils fondent en admiration devant elles, elles sont intégrées dans leur quotidien, mais ils éprouvent un profond respect pour ce qui émane d’elles, complètement indéfinissable. Elles ont une influence bénéfique, elles créent des œuvres d’art de chaque instant, pour chaque regard. Et ainsi, chaque page du livre apparaît comme un morceau à part, à la fois la suite de l’histoire qui se déroule de manière linéaire mais aussi un instant rendu sacré, particulier qui révèle la profondeur des êtres et donne du sens à la réalité qui est la leur.

Je continue la lecture.

Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans Lectures et infos, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s