Comme

J’en ai trouvé 164 en tapant dans l’encart « rechercher » de mon logiciel Word!!

Je ne vous ai pas encore dit à quel point on peut avoir de tics de langage quand on écrit. Des sortes de radotage, de circuits pollués par une quantité infinie du même mot. À un moment, c’était les « qui » et les « que » qui sortaient à chaque bout de phrase, en avalanche. Ça faisait de ki, ke, ki, ki, ke…

En lisant à haute voix ce que j’avais écrit qui me semblait si pertinent que je n’osais toucher un iota de ce que je trouvais parfait et pourtant que je devais absolument alléger ou qui avait besoin d’être raccourci, je me suis enfin aperçu grâce à une suggestion pertinente d’une personne à l’oreille affutée, qu’il fallait bien que je renonce à ce qui ne cessait  de quiqueter à longueur de texte.

Pour l’instant, dans le tapuscrit que je suis en train de revoir, ce sont les « comme » qui sont légion. Et ce n’est pas peu de le dire: 164, soit un « comme » tous les 3/4 de page.

Des comme si, des comme ça, des comme le voisin, des comme qui dirait, des comme tel, des comme il veut. La liste est longue. Une des interventions les plus radicales face à ce genre d’écueil, c’est la suppression pure et simple du « comme » intempestif. Bizarrement, ça allège la phrase et ça ne manque pas. Vraiment pas.

Publicités

A propos domicano

L'écriture, la littérature, la photo, le dessin et l'expression artistique sous toutes ses formes me passionnent. J'aime le rêve et la réalité dans la beauté, la poésie et le potentiel d'émerveillement qu'ils peuvent offrir.
Cet article, publié dans Réflexions sur l'écriture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Comme

  1. Merci pour ce témoignage franc ! je crois qu’on a tous des tics d’écriture, des formules, un jour des quiquetages, un autres des « comment », des « il dit »… ou un adjectif qui subitement, s’invite à chaque ligne ! D’où l’importance de la relecture, sur papier ou à haute voix.
    Moralité : supprimer les mots en trop, c’est encore écrire
    🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s